Archives de catégorie : Nature

« Un frais parfum sortait des touffes d’asphodèle»

Cet alexandrin extrait du fameux poème de Victor Hugo « Booz endormi », dans « La légende des siècles », évoque cette plante si abondante dans les prés et talus de notre village et dont les hampes florales surgissent à l’approche des processions rituelles du Vendredi Saint et de la fête de Pâques, célébrant ainsi la mort et la résurrection par leurs fleurs blanches dressées à plus d’un mètre du sol, accrochant la lumière et le regard des passants.

Sa forte présence sensibilisait bien sûr nos ancêtres. Les Grecs anciens situaient dans le « champs des asphodèles », l’un des trois lieux des Enfers avec les Champs-Elysées et le Tartare, le séjour des âmes qui n’avaient dans leur vie ni fait preuve de vertu, ni commis de méfaits, errant sans but pour l’éternité. Les tiges florales sèches constituaient d’excellentes torches ou allume-feu, et les racines souterraines épaisses pouvaient servir de nourriture.

Si malgré le vers de Victor Hugo, aucun parfum ne s’exhale de ces jolies fleurs blanches, il est difficile de ne pas admirer ces plantes printanières émergeant du gazon, comme sur le plateau de La Chapelle Saint Christophe, au-dessus de Nocario.

Sur le site de « Corse-Matin », un article de Lily Figari du 8 avril 2015, très bien documenté, évoque cette fleur bien connue des habitants de l’île, annonce heureuse du printemps.

Partout, sur les talus, s’élèvent les asphodèles.

Pluie et vent

L’ automne aura été marqué côté météo par des périodes de grand vent et des pluies abondantes comme ces jours ci ou les ruisseaux descendant du San Pedrone se sont transformés en véritables torrents. En contrepartie il ne fait absolument pas froid annoncant un noël au balcon. Joyeuses fêtes de fin d’année à vous tous.

AUTOMNE

L’automne touche à sa fin et nous allons bientôt rentrer dans l’hiver. Il a beaucoup plu durant le mois de novembre et le vent a souvent soufflé en tempête. Noël va arriver à grands pas avec la première farine et sûrement les premiers froids. Jusqu’à présent les températures sont clémentes et le calme règne au village si ce n’est quelques artisans qui mettent un peu d’animation en semaine. Les travaux de drainage de l’eau qui longe le cimetière se poursuivent.

PREMIERS FRIMAS

Il a neigé dans la nuit du 8 au 9 novembre sur le San Pedrone. A peine quelques centimètres qui ont quand même rafraîchi l’atmosphère. La récolte des châtaignes est terminée, place au séchage. Il faudra attendre encore avant de déguster la première pulenda. L’hiver arrive.

RANDONNEE AU SAN PETRONE : UN ARTICLE DE CORSE-MATIN

Dimanche 10 mars, Mogane Quilicchini a publié sur le web de Corse-Matin un article intitulé « Oxygène et vertige sur le toit de la Castagniccia ». Tous ceux qui ont vécu cette montée au San Petrone (Et ils sont nombreux dans notre village et ailleurs) y reconnaîtront les sensations de cette agréable ascension d’où l’on découvre presque tous les sommets de Corse.

https://www.corsematin.com/article/culture-et-loisirs/san-petrone-oxygene-et-vertige-sur-le-toit-de-la-castagniccia

Nanou Battesti avait publié sur ce site, le 18 octobre 2015, une série de photos remarquables où il repérait tout ce que l’on découvrait depuis le sommet du San Pedrone. Nous vous recommandons de vous y reporter en cliquant sur ce lien :

C’est l’été

L‘été est enfin arrivé après ce printemps pluvieux. La chaleur commence à se faire sentir mais on ne s’en plaindra pas. Les maisons fermées durant l’hiver s’ouvrent comme chaque année à pareille époque. Qui dit chaleur après la pluie dit également champignons et les girolles ont poussé en abondance comme le prouvent les photos de Fanfan Battesti prises ces derniers jours.

Autre nouveauté et non des moindres  : l’installation de bacs pour le tri au niveau de tous les hameaux. Il faudra que chacun fasse un effort afin de trier le mieux possible ses déchets. Il en va de notre avenir écologique et tout le monde doit en être conscient. N’oubliez pas le samedi 4 août : c ‘est le repas annuel du village à  St Michel. Bon été à vous tous.

 

 

 

 

Balade ornithologique sur le sentier de la chapelle St Christophe

Le sentier qui de Nocario rejoint la chapelle St Christophe permet au promeneur peu entraîné de découvrir les magnifiques paysages  qui entourent notre village. Bien évidemment le San Petrone maître des lieux, mais également les hameaux de la commune vus sous un angle inhabituel et plus loin encore la conca d’Orezza. Mais ce sentier permet une balade ornithologique exceptionnelle si l’on prend le temps de bien ouvrir l’œil et d’observer le ciel et la vegetation. En cette période hivernale toute une faune discrete mais bien présente peut être observée et si la chance est en plus au rendez vous vous découvrirez les petits passereaux ( mésanges, rouge  gorge, geai ….)mais également les rapaces comme le milan royal très présent mais aussi la buse variable et le faucon crécerelle. Enfin les plus chanceux pourront admirer le plus grand des rapaces le majestueux aigle royal, seul ou en couple qui cet hiver est régulièrement vu survolant le secteur de la chapelle St Christophe.

Bonne balade et ouvrez bien les yeux!!!!!!!

 

 

 

 

 

Un pic épeiche dans les branches dénudées

pic épeiche
Le pic épeiche ressemble aux autres pics bigarrés (pic épeichette, pic mar, pic à dos blanc, etc.), mais s’en distingue par le dos bien plus sombre, le bas-ventre et les sous-caudales rouges vif près de la queue et, pour ce qui concerne le mâle, une petite tache rouge sur la nuque. (Wikipédia)

Description du pic épeiche sur oiseaux.net (plumage, ramage et tambourinage !)

Photo Nanou Battesti

Le milan royal plane dans le ciel du village.

Chaque jour le milan royal survole le village  en frôlant très souvent  le toit des maisons comme ce vendredi matin ou j’ai réalisé ces quelques images.