Tous les articles par Nanou BATTESTI

Saint martin fêté malgré le temps maussade

Bien que l’été de la Saint Martin ait la réputation d’offrir quelques belles journées du 1er au 11 novembre, cette année pour le jour de sa fête, le 11 novembre, pluie et vent étaient au rendez-vous. Cela a peut-être un peu découragé les fidèles, pourtant une quinzaine de personnes se sont rassemblées pour cette célébration automnale autour du curé de l’ensemble inter-paroissial de Folelli, le Père Piotr Swider. Un petit goûter a comme d’habitude été offert aux participants dans la salle des fêtes de Saint Michel.

PREMIERS FRIMAS

Il a neigé dans la nuit du 8 au 9 novembre sur le San Pedrone. A peine quelques centimètres qui ont quand même rafraîchi l’atmosphère. La récolte des châtaignes est terminée, place au séchage. Il faudra attendre encore avant de déguster la première pulenda. L’hiver arrive.

DRAINAGE DE L’EAU de ruissellement autour du cimetiere.

Comme cela avait été conseillé par l’expert géologue lors de sa dernière visite, la commune procède actuellement au drainage de l’eau de ruissellement qui s’écoule au pied du cimetière et qui peut être susceptible de s’infiltrer sous le sol qui supporte différentes tombes. En attendant le rapport qui va indiquer les travaux a effectuer pour stabiliser l ancien cimetière.

Les travaux de drainage ont commencé.
Le drainage du ruissellement permettra d’éviter le creusement des sols du cimetière.

IMPORTANTE REUNION CONCERNANT LE CIMETIERE

Une importante réunion s’est tenue ce vendredi matin 4 octobre à la mairie de Nocario afin de faire le point et envisager la suite à donner à l’épineux dossier du cimetière. Tous les services concernés étaient présents et semblent véritablement impliqués afin de trouver la meilleure solution pour en finir avec ce chantier qui préoccupe l’ensemble de la population. Le sous préfet de Corte représentant les services de l’Etat, Monsieur Jean Felix Acquaviva notre député qui s’est de nouveau déplacé, les représentants de la Collectivité de Corse, de la DDTM, Mr REY géologue expert ainsi que les élus du village et quelques habitants présents, tout le monde a reconnu qu’enfin le dossier est pris à bras le corps et qu’un plan d’action est en marche.

Après s’être réunis autour d’une table pour un rappel de l’historique du dossier, l’ensemble des participants s’est déplacé sur le terrain afin que Mr Rey l’expert géologue puisse se rendre compte de l’étendue des dégâts et établir RAPIDEMENT une étude qui va déboucher sur les travaux à envisager. De retour en salle de mairie un bilan général de la réunion a été fait aussi bien par le sous préfet que par l expert dont voici résumées les grandes lignes:

  • drainer l’eau qui coule en permanence sur la route de Pietricaggio et qui s’infiltre le long du cimetière.
  • interdire l’accès au cimetière par arrêté municipal et par la pose de rubans fluorescents afin de ne faire courir aucun risque a la population.
  • commencer à préparer la réalisation d’un nouveau cimetière sachant que l’ancien ne pourra plus accueillir de nouvelles sépultures par manque de places et par nouveau risque d’affaissement. Deux futurs emplacements à choisir sont envisagés.
  • avertir la population que les sépultures les plus endommagées ou dont le risque d’être emportées est le plus grand devront être déplacées.
  • pose de repères témoins par un géomètre de points repères afin de voir l’évolution éventuelle de l’affaissement.
  • consolidation future de l’ancien cimetière. Le mur d ‘enceinte éventré devra être démoli. Le type de travaux pour la restauration sera défini une fois que les experts auront étudié le dossier a partir aussi des conclusions de la société SONDATECH qui a déjà réalisé de nombreux sondages depuis février 2017 date des intempéries qui ont provoqué l’affaissement du cimetière. Le géomètre expert a évoqué la réalisation éventuelle de drainages Mais de toute façon et on le sait depuis le début le problème est complexe. Pour certains travaux, des engins doivent pénétrer dans le cimetière mais ceci est impossible à cause du risque de détérioration des tombes.

Devant l’insistance de certains habitants quelques petits travaux de restauration pourront être réalisés à l’intérieur du cimetière mais les spécialistes ont bien faire comprendre l’inutilité de ces travaux tant que le problème de l’affaissement n’est pas réglé.

Le coût financier de tout l’ensemble a bien sûr été évoqué et nous avons été un peu rassurés car aussi bien le sous préfet que le député et que le responsable de la Collectivité de Corse nous ont annoncé une participation de ces différents services a hauteur de 80,90 voire 95%.

Le Maire et le conseil municipal ont bien insisté sur le fait de ne pas faire traîner les choses en longueur. D’autres questions relatives aux routes et au déneigement ont été évoquées avec notre député.

C’ETAIT LA ST MICHEL

Alors que les travaux entrepris pour la restauration de l’intérieur de notre église paroissiale venaient de s’achever, la St Michel a été célébrée par le père Piotr assisté de notre ami Charly devant une trentaine de personnes venues de la micro-région. Des lectures ont été récitées par Dany Battesti et Ginou Forini. Le Dio vi salvi Regina a conclu la cérémonie. A noter la belle réalisation de Robert Stefani qui a fabriqué et installé de jolis vitraux qui remplacent les anciennes vitres placées aux différentes ouvertures de notre église.

il y a pres de 40 ans la coupe de france etait a saint michel

Souvenirs!!! En Juin 1981, le SCB -appelé encore SECB à l’époque- remportait pour la première fois de son histoire et de celle de la Corse la prestigieuse Coupe de France. Paul Marchioni, capitaine de l’équipe, recevait des mains du président François Mitterand le magnifique trophée. L’été qui suivit, la coupe entreprit un tour de Corse, chaque village voulant recevoir l’évènement. Nocario ne fut pas en reste. Paul Battesti qui n’était pas encore maire mais 1er adjoint, récupéra la coupe à Bastia et à l’occasion d’une des fêtes organisée dans l’été, le trophée fut présenté au nombreux public enthousiaste. A noter que le SECB prêtait la coupe mais les communes devaient payer ce prêt. Il en coutait 1000francs de l époque payés par le comité des fêtes.

Sur ce cliché aimablement prêté par Francine et Charly Marcelli, on peut reconnaître certains habitants du village: Evelyne Battesti, Victor Marcelli, Francine et Charly Marcelli, Paul Battesti et Joseph Guerrini ainsi que Denis Susini et Achille Zannettini.

Vincent monnerie est passé au village avec sa brouette.

Le jeune homme qui effectue ce périple dans toute la Corse pour sensibiliser la population à la mauvaise prise en charge de la maladie de Charcot qui a emporté son père, était au village le 12 aout. Avant de poursuivre son périple vers La Porta et le col de Pratu nous l’avons accueilli en haut du village ou il nous a expliqué le sens de sa démarche. Vincent récolte des fonds par l’intermédiaire de sa page Facebook essentiellement et reverse cet argent par l’intermédiaire d’une fondation aux chercheurs qui travaillent sur la maladie. Après lui avoir offert le repas de midi il a repris sa route malgré la chaleur accablante. On ne peut que saluer le courage, la force et l’abnégation de ce jeune homme originaire de Tours dans le défi qu’il s’est lancé.

Vincent Monnerie et sa brouette
A l’ombre du San Pedrone
Courage à Vincent

vENDREDI SAINT : LA PROCESSION

La procession annuelle du vendredi saint s’est déroulée sous un beau soleil et une température bien agréable. Environ 70 personnes y ont participé démontrant l’attachement des villageois à nos traditions. Bien sûr l’âge des participants peut faire nourrir quelques inquiétudes pour l’avenir mais à l’image d’Antoine qui a mené de main de maitre les différentes granitule, la relève est peut être assurée. Il faut dire qu’il avait eu un maitre d’experience en la personne de notre maire Paul pour apprendre la façon d’enrouler et dérouler la procession. Bonnes fêtes de Pâques et à l’année prochaine.

DROLE DE TEMPS

Alors que l’hiver venait de s’achever au calendrier dans une douceur remarquable qui durait depuis 2 mois, le printemps en une seule journée a ramené ses giboulées et le village s’est réveillé sous une petite couche de neige qui nous a ramené au cœur de l’hiver. Mais cette météo décidément bien déréglée nous ramenait dès le lendemain un temps printanier et doux qui a fait disparaître ce joli manteau blanc. ( photos Robert Laugier)

LE PRINTEMPS EST LA

Après un petit moment sans infos voici quelques nouvelles du village. En fait la vie est si calme ici que l’on ne peut parler que du temps. Alors parlons en . Nous n’avons pas eu d’hiver. Des temperatures douces depuis 2 mois, pas une goutte de pluie, un soleil généreux et quand meme du vent omnipresent mais soufflant souvent du sud amenant des temperatures anormalement élevées. Très peu de neige sur le San Petrone faisant craindre un manque d’eau pour l’été et une végétation en avance d’un bon mois. A bientot…….

Photo: jeune aigle royal dans le ciel du San Petrone.